Sur la route de BASSE-TERRE ET SAINT-CLAUDE

0
2 Flares 2 Flares ×

Itinéraire Circuit en voiture en Basse-Terre

Pour cet itinéraire vous pouvez passer soit par la route en côte sous le vent en traversant Sainte-Rose, Deshaies, Bouillante … soit en coupant par la route de la traversée, vous arriverez entre Pointe-Noire et Bouillante, soit encore pour un troisième circuit en voiture en prenant Petit-bourg et en suivant la route, voie express moins sinueuse mais moins authentique.

Basse-terre en Basse terre !

Le chef-lieu de la Guadeloupe située au sud de la Basse-Terre, dont elle a pris le nom, la ville administrative a laissé à Pointe-à-Pitre le grouillement des rues et l’effervescence d’un port. Celui de Basse-Terre a perdu de son activité depuis que le port de Jarry attire tous les cargos et navires de croisière de la Caraïbe. Après l’échec de la première installation des colons, dans la région de Sainte-Rose, il fallut attendre 1643 pour que Houël, le gouverneur de la Guadeloupe, fonde Basse-Terre et construise le fort Saint-Charles.

L’idée de s’installer au sud de la Basse-Terre n’aurait pas été mauvaise s’il n’y avait eu les Anglais. Ceux-ci ne cessèrent, durant deux siècles, de piller, d’incendier et d’occuper la ville. Implantée dans une baie mieux protégée, Pointe-à-Pitre la turbulente se développa plus vite, laissant à Basse-Terre son titre de capitale administrative et l’inquiétude quotidienne de dormir à l’ombre de la Soufrière.

sommet-volcan-soufriere-basse-terre

En 1976, la montagne, « la Grande Dame » se réveilla, entraînant l’évacuation de la cité et des bourgs alentour pendant cinq mois. Basse-Terre ne se releva pas de ce nouveau coup du sort. Aujourd’hui, elle respire doucement au rythme d’une ville de province. Ses habitants la quittent chaque soir pour retrouver l’air frais des hauteurs de Saint-Claude, Matouba ou Dugommier.

Ne ratez pas à l’entrée de Basse-Terre (la ville), le fort Saint-Charles, qui ne réussit jamais à contrer les offensives anglaises, abrite un musée historique et des expositions temporaires. A l’autre extrémité du front de mer, le port accueille les navires-bananiers entre les catamarans qui proposent des balades vers les îles voisines. Une cathédrale de style jésuite, une préfecture à colonnades, une vaste esplanade bordée de maisons créoles résument l’intérêt architectural de Basse-Terre.

cathedrale-basse-terre-carnaval

Cette ville étagée, ouverte sur la mer, est cernée de montagnes où se cachent les quartiers résidentiels. Saint-Claude, le quartier chic, noyé de massifs de bougainvillées, embaume de mille senteurs. Comme à Matouba, ses demeures de style colonial appartiennent aux fonctionnaires de Basse-Terre.

De Saint-Claude à Matouba, la route disparaît sous une végétation touffue et luisante. Au lieu-dit « Rivière aux Écrevisses », un ancien chemin colonial conduit à une ravissante promenade. Paradis des arbres géants solidement accrochés à leurs racines, des lianes et des fougères baignées d’une lumière presque fluorescente, Matouba possède une importante communauté d’indiens qui surveillent attentivement, comme tous les habitants, l’inquiétant volcan de la  Soufrière tout proche. C’est dans ce village serein qu’eut lieu l’un des épisodes les plus sinistres du colonialisme, quand, en 1802, le colonel Delgrès se fit sauter avec ses 300 hommes pour ne pas capituler devant l’envoyé de Bonaparte chargé de rétablir l’esclavage…

fort-delgres-basse-terre

A voir et faire à Basse-Terre

  • La visite du Fort Delgrès
    Ouvert tous les jours, parking à l’extérieur pour votre voiture, magnifique fort datant de 1649
  • Randonnées à La Soufrière
    Bien s’informer sur la météo avant de partir en rando sur le point culminant de la Guadeloupe. Ne partez pas trop tard, la nuit tombe vite et vous risquez de vous perdre.
    Si vous le souhaitez-vous pourrez être accompagné d’un guide (voir les associations de randonneurs guadeloupéens)
  • Visite de la ville
    sa cathédrale, et ses rues, places et son marché.

Comments are closed.