Guadeloupe : Les Saintes

0
5 Flares 5 Flares ×

Un archipel miniature en Guadeloupe

Deux grandes îles, six cailloux, 19 kilomètres carré au total. Une heure à peine suffit pour gagner ce petit archipel des Saintes si vous partez de Pointe-à-Pitre et 20 minutes à une demie heure si vous prenez le bateau à Trois rivières. Cet archipel aux Antilles françaises se situe à quelques kilomètres au large des côtes méridionales de la Guadeloupe.

Ce petit coin de paradis, tourné vers le tourisme, doit son nom au jour de la Toussaint 1493 où il fut découvert par Christophe Colomb. Son histoire enchaîne les occupations anglaises et françaises, qui garnirent les îlets de fortifications, jusqu’en 1816, année où les Saintes revinrent définitivement à la France.

Les saintoises et saintois

jeune-saintoise-salakoL’origine de la population saintoise est plus originale. La terre étant trop sèche pour que la canne puisse pousser, les deux îles principales des Saintes ne comptaient qu’un petit nombre d’esclaves noirs. Les Saintois, malgré quelques métissages, sont ainsi restés tels qu’ils étaient à l’époque des premiers colons.
La tradition assure que ces derniers venaient de Bretagne ; plus certainement des provinces de l’Ouest. Ce qui explique le type physique si particulier de la population saintoise, très souvent blonde aux yeux bleus.

Le charme de l’île des Saintes

Malgré une végétation rabougrie, une terre semi-désertique – la Soufrière toute proche capte les nuages de la région -, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, les deux plus  grandes îles, ont un charme fou. Îles de pêcheurs après avoir été repaires de corsaires, elles vivent presque exclusivement de la mer, d’un peu de commerce et surtout du tourisme. Leurs marins, réputés parmi les meilleurs des Antilles, alimentent quotidiennement le marché guadeloupéen en poissons, qu’ils pèchent à l’aide de bateaux longs et rapides très particuliers, baptisés les « saintoises ».

bateau-saintoise-bourg-terre-de-haut

Les Saintes, une île à visiter en Guadeloupe

Royaume des iguanes et des chèvres à demi sauvages, Terre-de-Haut, continuellement inondée de soleil, évoque, avec ses coquettes maisons de poupée, aux toits de tuiles rouges, Saint-Barthélemy.

Le bourg principal (qui porte aussi le nom de Terre-de-Haut), blotti au creux d’une baie splendide, accueille chaque jour un flot de touristes, venus par la navette (bateau), qui font le bonheur des loueurs de scooters. Ce moyen de locomotion n’est pas obligatoire pour grimper, au-dessus de la baie, à l’assaut du morne d’où émerge le fort Napoléon.

fort-napoleon-ile-saintes

Aux Saintes pas de voitures et pas d’agence de location de voitures, ou presque, l’île est petite, si vous aimez randonner vous trouverez de belles randos à faire à Terre-de-Haut et Terre-de-Bas.

Un petit musée d’Histoire et de Traditions populaires a été installé dans cette construction à la Vauban qui rappelle le passé mouvementé des Saintes. Le panorama s’étend sur la rade tout entière, les îlots alentour et les plages de sable fin qui ceinturent la terre dénudée. Si les Saintois ne portent plus le salako, chapeau de paille à l’allure orientale tout à fait original, ils continuent à préparer des « tourments d’amour », pâtisserie à la noix de coco typique de l’archipel.

La grande fête des Saintes, le 15 août, attendue avec impatience par les habitants de Terre-de-Haut, a gardé toute sa spontanéité et sa gaieté. Les « étrangers » de la Guadeloupe le savent, qui prennent d’assaut hôtels et chambres d’hôtes longtemps à l’avance. Terre-de-Bas, plus difficile d’accès, reste le domaine des pêcheurs. Sa végétation dense et son relief plus accentué attirent les amateurs de camping sauvage.

L’église du bourg est entourée d’un émouvant cimetière décoré de lambis.

Ne passez pas à coté de ce petit bijou avec une baie en caraïbes parmi les plus belles au monde, lors de votre séjour en Guadeloupe partez à la découverte de l’île des Saintes.

La baie des Saintes en Guadeloupe, une des plus belles baies au monde

Info pratiques pour visiter les Saintes

Pour vous rendre sur l’île:

  • Prenez le Ferry qui fait des liaisons tous les jours entre Terre-de-Haut, Terre-de-bas, et tous les matins depuis Trois-Rivières et Basse-Terre (se renseigner).
    Si vous avez choisi d’embarquer à Trois-Rivières qui est la ville la plus proche des Saintes, vous pourrez garer votre voiture de location sur le parking (payant) à quelques mètres de l’embarcadère.
  • Vous pouvez partir si vous séjournez en Grande-Terre depuis Pointe-à-Pitre, Grand-Bourg de Marie-Galante, Roseau (Île de la Dominique) ou Fort-de-France (Martinique).

Leave A Reply